À croquer

Tu deviens quoi ?

« Tu deviens quoi ? », c’est la question que l’on me pose parfois. Jusqu’à récemment, je ne savais pas quoi répondre. La bonne bouffe tient toujours une place centrale dans ma vie mais elle n’est plus mon métier.
Aujourd’hui, je sais enfin ce que j’ai envie de faire : écrire. Écrire de la fiction. « Écrire c’est déjà ce que tu faisais ! », m’ont répondu des amis. Certes, mais j’écrivais sur du concret, sur des sensations, des expériences. La fiction c’est un tout autre univers à mes yeux. Est-ce que j’en suis capable ? Est-ce que je suis douée pour ça ? J’EN SAIS RIEN ! Et ça fait peur…

Ce que je sais, par contre, c’est l’excitation que je ressens lorsque j’invente un personnage névrosé comme en ce moment. Je retrouve cette sensation si précieuse qu’est le « flow ». Je l’avais totalement perdu ces dernières années, j’avais si peur de ne plus jamais le retrouver. C’est la boussole la plus juste et la plus puissante qui existe. Oh il n’y a pas que du kiff ! Je passe trop de temps à douter de mes capacités et à être frustrée de ne pas trouver le mot parfait.
Je ne sais pas si un jour j’oserai et je pourrai dire « je suis autrice, j’écris des livres » (j’aime à dire que je suis un bébé auteure) mais en attendant j’ai ouvert un nouveau site web pour montrer mes premiers pas marjoriefenestre.medium.com
Je viens d’y publier les premières parties d’une nouvelle que je suis en train de concocter, ça s’appelle, provisoirement « fabrication en cours ». Forcément dedans ça parle un petit peu de bouffe, on ne se refait pas !

Revenir en haut de page