Adresses ici et là

La Grenouillère, the one to watch

Pour une fois je vous laisse devant la porte du restaurant. Ni plat ni décor pour accompagner mes mots. Parce que tout compte fait, il n’y a rien de plus rageant, de plus frustrant que d’aborder une table en connaissant déjà tous ses secrets.

Avant de me rendre à la Grenouillère, j’avais déjà tout vu, tout lu et tout entendu. Je savais presque tout des ficelles qui lèvent le rideau de la surprise. Si cela n’a pas gâché mon plaisir, j’aurais aimé ne rien connaître pour plonger un peu plus dans l’excitation et la fascination de la découverte. Parce que cette table est fascinante.

A vrai dire, j’étais pleine d’appréhensions, d’à priori. Des doutes sur cette vague de cuisines que j’appelle conceptuelles, où les bouchées extravagantes oublient d’être gourmandes, je n’y trouve pas de plaisir. Mais Alexandre Gauthier est bien plus malin que ça. Non seulement il propulse sur la table une cuisine folle et singulière mais c’est putain de savoureux. Le savoureux qui vous fait lécher le bout des doigts et saucer l’assiette. La gourmandise est là où on ne l’attend pas. C’est barré, osé, espiègle, décalé, il y a du jeu dans l’assiette, de la fantaisie et du culot dans la déco et de l’interaction avec les serveurs. Quelque chose d’assez inexplicable se passe là-bas. C’est intense. Flamboyant.

La cuisine ne vole pas la vedette au décor et vice-versa. Ici la cuisine est du décor et le décor de la cuisine. L’ambiance lumineuse, sonore, la vaisselle, jusqu’à la typographie… Autant de détails mélangés avec brio. Et pour la première fois, j’ai ressenti que nous étions tous – clients, cuisiniers et serveurs – là pour la même chose : prendre notre pied.

Je sors de cette table avec un profond respect. Construire un tel univers, assumer ce que l’on aime, oser aller au bout de ses idées… Le World’s 50 Best ne s’y est pas trompé, c’est the one to watch.

www.lagrenouillere.fr

3 commentaires

Répondre à Mercotte Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page