Adresses à Lyon

Maison Clovis à Lyon

Maison Clovis ne fait pas l’économie du bon goût (sic)… Par contre ils épargnent bien au chaud la politesse.

maison-clovis 8692

maison-clovis 8704

maison-clovis 8708

Mise en bouche

maison-clovis 8717

Oursins, cuisses de grenouille

maison-clovis 8719

Langoustines

maison-clovis-8723.JPG

Huître, ris de veau, st jacques

maison-clovis 8727

jaioubliélenomdupoisson

maison-clovis 8732

Pain perdu

maison-clovis 8734

Dessert autour du chocolat

On s’attendait à du chic, on a eu un gros choc. Il arrive qu’une cuisine ne nous parle pas, et au fond ça ne me dérange pas. C’est la règle du jeu. Par contre, j’ai du mal à composer avec l’impolitesse.

Dès le début de la soirée, le service s’est avéré très désagréable. Après avoir donné notre nom, le charmant maître d’hôtel nous fait signe, d’un geste peu engageant, « c’est la table là-bas ! ». De toute évidence, nous sommes insignifiants au point de ne pas faire quelques pas pour nous accompagner à notre table. C’est ici qu’il est donc utile de préciser : 1 macaron Michelin, resto à la déco chicos en plein coeur des Brotteaux. Je ne suis pas fan de tout ce qui est convenu mais tout de même ! Passons. Les intitulés des plats nous aguichent, je suis littéralement happée par ce terre-mer d’oursin et grenouilles. Après avoir fait les yeux doux pour avoir ce plat qui n’est pas dans le menu que nous choisissons, la maîtresse de maison s’enflamme et s’insurge contre ma demande de la manière la plus indélicate qui soit. Un aller retour en cuisine plus tard, ma requête est finalement acceptée. C’était bien la peine de nous faire ch… Les déconvenues du service s’enchainent, la suite est une surrenchère hautaine et dédaigneuse. Et je n’exagère pas…

Nous avions des petits nuages au dessus de la tête, la promesse d’un séjour au paradis, mais nous sommes bel et bien restés sur terre. Avec une fin magistrale où le maître d’hôtel s’en va, nous lance un regard, sans même dire au revoir.

Pour ce qui est de la cuisine, il est difficile de l’apprécier dans ces conditions. Pourtant, il y a de beaux produits, de jolies cuissons et des idées mais l’instant est irrémédiablement gâché.

Heureusement, la compagnie d’une personne vous sauve, à elle seule, la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page