Adresses ici et là

Sa Qua Na à Honfleur

Pour tout vous dire, il m’est arrivé de comparer mes amants aux restaurants (tout va bien je me soigne, merci). Et je crois que si je devais comparer l’image que je me fais de l’Homme avec un grand H, Sa Qua Na serait sans doute l’heureux élu. Je ne pousserai pas la névrose jusqu’à vous dire pourquoi.

saquana 5269

saquana 5268

saquana 5279

saquana 5292

saquana 5293

saquana 5300

Limonade

saquana 5301

Ti’punch

saquana 5305

Oreillettes guacamole langoustine, sardine grillée, chips
graines de moutarde

saquana 5321

Pascade Aveyronnaise à partager

saquana 5340

Lotte pochée au citron vert, livèche et coriandre, un bouillon clair à la noix de coco et huile de Combava

saquana 5352

saquana 5357

Quelques asperges blanches et vertes, lieu étuvé, fruits de la passion, radis et Hollandaise

saquana 5363

Une daurade tout juste cuite, petits pois, olives, palourdes, chorizo et jus de poulet

saquana 5383

Une crème de laitue et pomme de terre, vinaigrette d’huîtres, rouget barbet et mourons des oiseaux

saquana 5385

saquana 5390

Un filet de turbot poêlé, salade de navets longs, piment et cacahuètes, guacamole

saquana 5412

Un carré de boeuf salers rôti, pak choï, roquette et pois chiche, jus, chermoula et kéfir

saquana 5414

Salade à partager

saquana 5421

saquana 5425

saquana 5433

Sur l’idée d’une tarte rhubarbe, congolais, mousse chocolat blanc, rhubarbe confite et cardamome

saquana 5438

Une crème au mascarpone et Jerez, quelques cerises à croquer, pâte d’amande et sésame , estragon

saquana 5442

saquana 5445

saquana 5450

saquana 5457

saquana 5459

Sa Qua Na, c’est le genre de cuisine viscérale qui m’électrise. Ce qui frappe d’abord c’est cette foule de touristes qui déambule en masse dans la rue à côté de nous. De l’autre côté de la vitre nous sommes dans un écrin de quiétude, une sorte de cocon décoré simplement mais avec goût. C’est une idée de l’épure et de la zenitude sans jamais être froid ou tomber dans le cliché. 

Le personnel en salle nous chouchoute, prend soin de nous, c’est encore meilleur et plus réconfortant qu’une séance de spa. Le temps ne s’arrête pas ici, bien au contraire. Il défile, au fil de l’eau et des voyages avec de nombreuses pincées d’exotisme. Les cuissons nous enchantent, les découvertes nous emportent. Je suis comme pieds et poings liés dans la béatitude, délicieusement prisonnière de cette cuisine de l’instinct et de l’instant.

C’est à la fois simple et complexe , doux et brutal, lent et rapide, adulte et enfantin… J’ai adoré ces mets à partager, cette simple salade amenée après la viande et ces petits couverts en plastique. J’avais d’ailleurs une irrépressible envie de les glisser dans mon sac, pour garder à tout jamais un petit bout de Sa Qua Na avec moi.

www.alexandre-bourdas.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page