À croquer

Fondue de fondue !

On dirait bien qu’un bout d’été nous a filé entre les doigts (update, évidemment le jour où je publie ce post le soleil pointe à nouveau ses rayons)… Voilà pourquoi je me suis consolée à grand renfort de gourmandises hivernales le week-end dernier. Il faut dire que le lieu où j’étais, en plein coeur des montagnes, s’y prêtait plus que bien. Que ce soit en hiver ou en été, par – 10 ou  + 40 degrés, je ne saurais résister à l’appel du fromage fondu, version raclette ou fondue. Pas vous ?

P1020583

Trop souvent, les fondues savoyardes me paraissent fades. Il faut dire que la petite frenchie ne fait pas vraiment le poids face à la suissesse. La fondue suisse, « moitié-moitié » pour les aficionados, est composée de gruyère suisse* et de vacherin fribourgeois*, tous deux AOC s’il vous plaît ! Du goût et du caractère quoi, on sent vraiment les saveurs des fromages.

Et ils font les choses bien de l’autre côté du lac Léman, ils pensent même aux plus pressés d’entre-nous en proposant des sachets de fondue prêtes à l’emploi. Y’a plus qu’à faire fondre ! Et même que ça se congèle très bien, perfect ! Vous trouverez ces fondues toutes prêtes en fromagerie voire en hyper, avec un peu de chance. Sinon vous pouvez toujours la réaliser vous même, la recette ici !

Alors, passerez-vous de l’autre côté de la frontière cet hiver ?

*A ne pas confondre avec le gruyère français et le vacherin Mont-d’Or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page