À croquer

J’ai testé : me faire rincer la gueule au resto, la suite !

Vous vous souvenez de cette expérience blogueuse invitée au resto ? Les paroles maladroites du chef à mon égard lors d’un autre déjeuner etc… Je ne m’étais pas gênée pour vous faire part de tout cela. Après la publication du billet, le chef s’est excusé et je tenais à vous faire part de son message. Il est facile de dénoncer mais il faut aussi savoir reconnaître les choses.

Bonjour Marjorie,

Merci pour votre visite au restaurant.

La cuisine est une histoire de passion !
La passion de sélectionner les produits, de les préparer, de les mettre en valeur pour en tirer le meilleur et de servir des plats de qualité aux clients. C’est aussi un milieu exigeant où, chaque jour, mon objectif est d’encourager mon équipe à donner le meilleur, pour vous. Chaque midi, chaque soir, l’effervescence est là, comme vous avez certainement dû le voir avec l’ouverture de la cuisine sur la salle. Et parfois, pris dans le tourbillon de cette passion, dans « le feu de l’action », les mots m’échappent. J’aime à penser que chaque client est spécial, et à le recevoir comme il se doit. C’est dans ce sens là que mes mots, mal formulés, ont dépassé ma pensée, et je m’en excuse sincèrement.

Contrairement à ce que mes mots ont pu laisser penser, j’ai été ravi de vous faire découvrir la cuisine du Cocon (qui n’est pas une chaîne, chaque plat est élaboré avec soin au sein de notre équipe de restauration).

Laurent Lecompte, chef du restaurant Le Cocon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page