Adresses à Lyon

Les eat’inérants chaud devant !

Ils ont gardé le meilleur pour la fin, la caravane gourmande des eat’inérants a posé ses amarres à Lyon vendredi dernier sur la péniche la Plateforme. Une délicieuse soirée où il ne fallait pas avoir peur de se faire charger par un bison (les alcooliques comprendront aha).

 230527 10150630550220002 786660001 18608308 289907 n

225774 157586264307587 100001686445851 384333 4868373 n

Marc de L’Antiquaire aux cocktails. Crédit photo : Brice Robert

224382 157582807641266 100001686445851 384246 1743759 n

Peter Nilsson à droite, avec Andrea Petrini à gauche. Crédit photo : Brice Robert

photo

Le plat de Peter Nilsson : oeuf poché, chou fleur, poutargue et pain fumé

225074 157580177641529 100001686445851 384182 7767821 n

Flora Mikula à gauche. Crédit photo : Brice Robert

photo-4

Le plat de Flora Mikula (un peu chahuté d’où la présentation chaotique) : soupe glacée de tomates et crevettes marinées au pistou, chantilly de chèvre vodka

229102 157581004308113 100001686445851 384207 5098831 n

Mathieu du 126 à gauche. Crédit photo : Brice Robert

photo-8

Le plat de Mathieu : asperges, ricotta, oseille, granité de rhubarbe crue

222319 157582890974591 100001686445851 384248 4030712 n

Katsumi Ishida à gauche. Crédit photo : Brice Robert

226948 10150630551000002 786660001 18608320 194894 n

Le plat de Katsumi Ishida : boeuf bloody mary

photo-1

Le dessert de Sébastien Bouillet : pomme yuzu dans une boule verte

Le principe de ce hapening culinaire est de vous faire déguster des bons petits plats assemblés en live sous vos yeux par des chefs aux assiettes bien trempées. Le tout sur des rythmes électro, entrecoupés par les doux sons du shacker de Marc. Ma préférence va sans nul doute au plat de Mathieu du 126. Joli jeu de chaud-froid, belle présentation malgré des conditions particulières et des saveurs qui explosent en bouche. Etonnante surprise avec cette boule verte scintillante. La pomme fond sur le bout de la langue alors que le chocolat vous emmène tout droit au paradis.

Un point négatif : beaucoup de monde et donc impossible de se poser tranquillement pour déguster ces bons p’tits plats. Et pour terminer sur du positif, ce n’était pas grand chose mais les bols, assiettes et couverts étaient tous en bois/papier et autres matières écolos !

C’est donc avec une grande impatience que nous attendrons le retour d’un prochain eat’inéraire gourmand !

http://www.leseatinerants.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page