À croquer

L’oeuf à la coque revisité

Il était une fois, l’oeuf à la coque

Il y a bien bien longtemps dans une casserole, petit oeuf à la coque se donnait bien du mal pour être réussi. Il se voyait souvent tourner mollet ou pire, dur ! Il faut dire qu’à l’époque, les minuteurs ne courraient pas les cuisines et bien téméraire celui qui se jetait à l’eau bouillante. L’oeuf à la coque était une aventure culinaire périlleuse. Seuls les cuisiniers, les maitres coqs, détenaient le secret de sa cuisson parfaite. D’où l’oeuf dit à la coque, l’apanage des vrais cuisiniers. Ca c’était pour la petite histoire, je vous passe le « ils se marièrent et eurent beaucoup de petits poussins ».

Une chose en amenant une autre…

J’ai découvert, il y a un bon bout de temps, ce livre Pain : transformations et recettes, j’ai adoré la manière ludique de repenser l’utilisation du pain. Et c’est ainsi qu’un oeuf à la coque prend tout son sens !

recette-poilane-1pain page 11-590x374

Crédit photo : Julien Madéroux – Pain : transformations et recettes

Pour bien casser la croûte, vous avez encore du pain sur la planche ! ;) Pour acheter le livre de Julien Madérou : Pain : transformations et recettes

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page