Adresses à Lyon

Piquín, le resto mexicano qui embrase Lyon

Il a ceux qui mettent du beurre dans les épinards et puis il y en a d’autres qui mettent du piment dans leur restaurant. C’est le cas de Sandra et Hugo à la tête de Piquín, une adresse délibérément piquante mais surtout attachante.

piquin_lyon

restaurant_mexicain_lyon_piquin

Margarita : tequila, concombre, chile de arbol (piment) – La version fraise, citron vert et Cointreau est toute aussi renversante !

nachos_totopos_guacamole_piquin_lyon

Nachos avec des totopos maison.

ceviche_restaurant_mexicain_lyon

Forcément, il sévit ici le ceviche !

piquin_restaurant_mexicain_lyon

Quesadillas : chaussons fourrés au fromage, accompagnés d’une sauce verte très très caliente.

veritables_tacos_mexicains_piquin_lyon

Toute la carte des tacos !

Comme le ferait un condiment, ce repaire vient assaisonner les soirées des lyonnais. Ca commence déjà avec la margarita dont on aimerait avoir une perfusion à profusion. Il y a la classique sur laquelle il ne faut pas faire l’impasse mais également celle à la fraise qui ressemblerait presque à un dessert. Vous n’en saurez pas plus, mystère… Et puis arrivent les nachos. Cette spécialité qui m’était totalement étrangère. Dans l’assiette, des totopos. Totopos… TO-TO-POS. Ca relève du hakuna matata qui vous donne le smile rien qu’en le prononçant. Essayez, vous verrez ;) Les totopos donc. Petit topo. Nous les connaissons dans leur version industrielle que l’on a tous achetée un jour pour les tremper dans du guacamole. Dans ces nachos, les totopos (fait maison) sont recouverts de fromage fondu, de guacamole et de purée de haricots rouges. Le genre de plat qui donne envie de réclamer la nationalité mexicaine sur le champ et de dévorer toute la carte du restaurant. Au taquet sur les tacos, impossible de faire un choix parmi les 14 versions. Bah oui, quand tu ne sais pas te décider, autant tout commander ! Me gusta mucho le « carnitas » au porc confit, oignons et coriandre, mais aussi le « mole » au poulet, sauce épicée et chocolatée. Quant à certains, j’étais pas loin de composer le 18 pour un départ d’incendie ! Pour finir sur un peu d’indulgence, les desserts jouent le jeu plaisant de la simplicité avec une glace à la mangue, des petits beignets et un peu de dulce de leche. Le détail qui ajoute du piment sur le feu ? Les prix vraiment tout doux, contrairement à certains plats, ahaha ! Alors, on tape dedans. On mord dedans. Et surtout, on tire son sombrero à Sandra et Hugo.

Piquín – 16, rue d’Essling (angle rue des Rancy) 69003 Lyon – 0472329848 – Ouvert du lundi au vendredi midi et du mardi au samedi soir – Page Facebook

Prix : nachos 7€, ceviche 6€, 4 tacos 11€, dessert du jour 3,5€, cocktails 8€

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page