Adresses à Lyon

Brazier wine bar à Lyon

La gourmandise résonne dans la pièce, les bouchons sautent, les verres s’entrechoquent, la cuillère racle la moindre miette, les flacons cognent sur la table. Bouteilles à la main, Eugénie vous emmène dans un nouvel univers, sur le principe d’une cave à manger à la sauce Brazier.

brazierwinebar 9107

brazierwinebar 9127

Le chef, Mathieu Viannay

brazierwinebar 9110

Une seule et même table que les hôtes se partagent

brazierwinebar 9106

brazierwinebar 9117

brazierwinebar 9126

Chiffonnade de jambon Ibérico

brazierwinebar 9136

Pâté en croûte de jarret de porc et foie gras

brazierwinebar 9144

brazierwinebar 9142

Boudin noir rôti aux pommes

brazierwinebar 9149

brazierwinebar 9146

Crème citron croustillante

brazierwinebar 9132

Petite touche d’humour sur le bar avec les distributeurs de serviettes

Le doigt sur la sonnette, il faut attendre que la porte s’ouvre. Nous sommes les premiers. Nous nous installons sur cette immense table remplie de couverts, nous ne serons pas les seuls hôtes ce soir chez Eugénie.

Il y a cette dualité du lieu intimiste et cette grande baie vitrée ouverte sur la rue. Comme une manière de narguer les passants, voyez comme nous passons un bon moment ! Les hôtes nous rejoignent petit à petit. Ca débouche à tout va, la timidité vole en éclat. Des voisins de table épicuriens et c’est parti pour des récits de vie et partage de bonnes adresses. Nous sommes comme à la maison, le plaisir des nouvelles rencontres en plus.

On se régale d’un pâté absolument indécent avec une croûte si fine, croustillante au délicat goût de beurre (pas de saindoux dans celui-là). J’assouvis de nouveau ce fantasme que je nourris pour la pâté depuis le championnat du monde de décembre dernier. Et c’est au tour du boudin d’honorer mon palais avec son crémeux-fondant, affolé par des pics d’acidité. Touche finale tout aussi parfaite dans une tarte citron revisitée, légère, aérienne.

Pour faire passer le tout, une sélection de vins à prix caviste, enivrante et vraiment abordable. Va falloir se dépêcher, je sens que ça ne va pas tarder à être la guerre pour aller y manger !

14, rue Royale dans le 1er (juste à côté de la Mère Brazier)

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page