Adresses à Lyon

Eskis à Lyon

La cuisine moléculaire, adulée, décriée… Je ne savais pas trop quoi en penser. Du coup j’ai testé ! Direction l’oeuvre de Samuel Desjobert, Eskis dans le 1er arrondissement de Lyon. Depuis quelques mois, le cadre a été totalement repensé, devenu véritable support d’une cuisine qui joue sur l’effervescence des sentiments.

eskis 2186eskis 1942eskis 1973eskis 1965

Champagne et émulsion mangue passion

eskis 1972

eskis 1947

Panisse, chips de légumes, spaghetti carbonaraeskis 1979Mise en bouche parmesan, mangue et olive 

eskis 1987

Foie gras du Sud-ouest macéré au muscat Beaumes de Venise, pressé à la rhubarbe, petit pois, menthe poivrée et poivre cubèbe

eskis 2003

Grenouille, cuisses désossées façon meunière, ail violet crémeux, ail noir, croûte de pain et persil simple

Maquereau, filet délicatement étuvé, marinade de yuzu, wakamé, mayonnaise de chou rouge, coco tarbais

eskis 2046

Agneau de l’Aveyron, selle frottée aux épices d’Afrique, cuisson au jasmin, mangue fraîche et chou-fleur

eskis 2057

 Beaufort, pomme de terre écrasée, gel de moutarde et roquetteeskis 2112

Mojito revisité 

eskis 2119

Fruit de la passion, mousseux passion, caramel croustillant, crème glacée à la vanille de Madagascar

eskis 2132

Préparation du dernier dessert

eskis 2135

Cuisson de la meringue à l’azote liquide

eskis 2160eskis 2171

 Café, cercle croquant cacaoté, diverses textures pour un cappuccino

Cette expérience, c’est la mise en couleur d’une certaine idée de la cuisine. On joue sur les palettes des goûts. Le chef peint et dépeint les idées reçues ou les habitudes alimentaires. J’aurais imaginé une cuisine plus déroutante en fait. Je crois que c’est plutôt l’objet de l’insolite et de l’impertinent, le jeu des sens et du ressenti. Il faut aller là-bas pour la découverte et le plaisir de l’étonnement.

En gros, chacun des plats s’articule autour d’un élément central qui est décliné en plusieurs variétés, saveurs ou textures. L’approche est plutôt intéressante et ludique, on découvre ainsi tout un tas de goûts et de sensations. La technique est omniprésente, ce qui rend parfois la dégustation et la compréhension des plats très compliquée.

C’est donc le restaurant d’une délicieuse expérience, pas celui d’une cantine hebdomadaire.     

http://www.eskis-restaurant.com/

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page