Adresses à Lyon

Le meilleur croissant de Lyon

Je suis harcelée sans relâche depuis samedi pour la publication des résultats, certains essayent même de me faire culpabiliser d’avoir mis en péril leur matin St Valentin. C’est absolument scandaleux, bande d’affamés !

Ce coup-ci nous avons eu envie de décrocher la lune et d’être sans aucune pitié pour… les croissants – désolée mais je m’en serais voulue de ne pas avoir une pensée nostalgique pour ce cher Club Dorothée qui a accompagné mes matins d’enfant. Les viennoiseries c’est toute une histoire de désamour, de contentement à défaut de mieux. Au pays du monopole de Pasquier, de la Brioche Dorée et du supermarché, le petit-déjeuner a la vie dure ! Sans parler du surgelé… Mais où sont passés les croissants dorés au feuilletage craquant, au léger goût de beurre ?! Nous avons tenté, tant bien que mal, de les trouver !

Pour l’occasion, le gang des testeuses – Camille, StéphanieGuillemette et notre regrettée Laurence battue par KO par une saleté de rhume – s’est agrandi avec la présence de deux guest triés sur le volet – on ne rigole pas avec les croissants – Raphaëlle et Laurent. L’idée est de partager nos névroses gargantuesques et de se nourrir de l’avis de nouvelles personnes. Même qu’on va sûrement recommencer à inviter d’autres guest pour les prochaines dégustations.

Après les galettes des rois et les éclairs au chocolat, vous connaissez normalement notre mode opératoire. Un petit rappel ne faisant jamais de mal… Nous nous mettons d’accord sur les maisons que nous souhaitons tester, les critères de sélection sont assez aléatoires. On se fie à notre instinct, aux réputations et aux recommandations. Nous aimerions bien tester touuuuutes les boulangeries du monde mais malheureusement la tâche s’avère clairement compliquée – celui qui me dit « mais pourquoi vous n’avez pas testé telle boulangeriiiiie », je l’étouffe avec TOUS les croissants de TOUTES les boulangeries du Grand Lyon.

Nous avons donc goûté les croissants des boulangeries suivantes : Jocteur boulangerie de l’Ile Barbe, Ghisalberti, Luc Mano, Machado, Moulin de Léa, Atelier du Boulanger, Paul à la Part-dieu, Debeaux, Eric Amieux, Philippe Caclin (en face de l’Antiquaire), le Garçon boulanger, Super-U rue de la Charité, Pâte à Choux, Kayser, Max Poilâne et Pozzoli.

Les critères d’évaluation : esthétique, texture « croustillante », goût et rapport qualité/prix. Pour chaque catégorie, le testeur attribue une note entre 0 et 5. S’ensuit des longues minutes de calcul armés de notre iphone et nous établissons un classement !

Image 10

Au boulot, 16 croissants à goûter !

Image 9

A droite : Camille porte un élégant croissant éléphant ou scorpion, selon les interprétations – un peu comme le test de Rorschach chez le psy (vous savez les fameuses tâches noires)

Image 11

A droite : la manucure est obligatoire !

Et voici Le podium !

1ers ex-aequo : Moulin de Léa et Kayser

Moulin de Léa, il met tout le monde d’accord avec sa jolie trombine et son feuilletage généreux. A la coupe on entendait déjà la différence avec les couches qui crissent délicatement. Le goût est bien équilibré entre le beurre, le sucre et le sel. Le prix du croissant est de 85 centimes.

Kayser, sa dégaine artisanale séduit et donne envie de l’engloutir en une seule bouchée. Elle est d’ailleurs des plus agréables avec une texture crousti-moelleuse. Ici aussi les goûts s’équilibrent parfaitement. Le prix : 95 centimes d’euros.

3è : Debeaux

Bien bombé, belle couleur dorée, il ne croustille pas autant qu’on voudrait mais il a bon goût ! Côté rapport qualité/prix, il est un poil cher : 95 centimes d’euros.

Image 13

A gauche : Le Moulin de Léa. A droite : Kayser

Image 14

A gauche : Debaux. A droite : Super-U

Et vous serez certainement surpris d’apprendre que la médaille en chocolat revient au croissant du Super-U rue de la Charité. Sa qualité est tout à fait honorable et je vous défie de deviner qu’il vient d’un supermarché si vous ne le savez pas. Le rapport/qualité prix est imbattable, l’unité revient à 0,40 centimes d’euros. Une bonne nouvelle pour des familles qui ne peuvent sûrement pas se permettre de mettre 1 euros dans un croissant quotidiennement. Pour les autres, nous sommes tombés sur des sacrés phénomènes voire des extra-terrestres. Que ce soit dans la forme, dans l’arrière-goût rance ou la fraîcheur douteuse.

Prochain testing ? Pas encore décidé… Tarte au citron ? Macaron ? Tarte à la praline ? Baguette ? Autres ? …

Merci à Stéphanie, photographe officielle des testing et à notre QG le bistrot Le Charité qui adore nous voir mettre plein de miettes partout !

12 commentaires

  • Petit Fayot says:

    Mais ça ne va pas du tout !
    Vous avez oublié une boulangerie qui mettrait Kayser KO par forfait si elle était géographiquement mieux situé : la boulangerie de La Martinière.
    Ses croissants valent largement le coup de faire 1 km à pieds depuis le métro. Surtout, ils respectent ce qui est essentiel à mon goût pour tout bon croissant digne de ce nom : « la crabe touch ». Qu’est-ce que c’est me direz-vous ? Eh bien figurez-vous qu’un croissant, ça se mange comme un crabe. Lorsqu’on lui hôte une patte, la tendre chair doit alors se découvrir… miam !

  • goisneau says:

    bravo heureuse initiative le premier croissant est un croissant industriel tout à fait honorable mais que ne fabrique pas le moulin de Léa.
    Pour Kayser je reviens vers vous pour savoir si cela est un autre produit industriel.
    Bon courage

  • Thaïs says:

    A quand la version pain au chocolat!? :)

  • Bob KRIEF says:

    À mon avis ton classement ne vaut pas grand chose si tu es capable de conclure avec un croissant industriel en disant qu’il est bon !!!

  • mickael says:

    Pour ma part les meilleurs croissants de Lyon que j’ai pu goûter sont ceux de la boulangerie TIXIER située dans le 6eme. Croustillants et avec un bon goût de beurre quand ils ne sont pas trop cuits!! Un régal. J’ai essayé 5 boulangeries différentes et ils ressortent du lot (avec ceux de DEBEAUX à Lyon 1er et LA BOULANGERIE à Caluire)

  • maxime says:

    Bonjour
    Vous recompensez des boulangerie dont le rapport qualité prix est faible . Et on ne peut as mélanger l industriel(super u) avec l.artisanal . Et malheureusement je doute beaucoup que le moulin de lea fabrique ses croissants!

  • ben says:

    Je suis obligé de poster un commentaire pour parler des délicieux, non que dis je, merveilleux croissants de la boulangerie Max Poilane dans le 6ème. Une définition de la perfection.

  • Davanzo says:

    Désolé mais vos tests ne sont pas fiable, vous parlez de la boulangerie Caclin face de l antiquaire rue flandrin alors que celui ci n’est plus dans cette boulangerie depuis 2011 !! Mais maintenant rue d’Austerlitz à la croix rousse, allez voir sur Facebook (boulangerie Caclin)

  • Degrand says:

    boulangerie TIXIER à éviter !!!!

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page