Adresses à Lyon

Hippolyte bistrot new-yorkais à Lyon

Un ou deux p ? Et le y, il va où le y ? Hyppolite, Hipolyte, Hypolyte… H.I.P.P.O.L.Y.T.E ! Je n’ai jamais su écrire ce prénom. C’est pourtant pas faute d’avoir habité 15 ans dans une rue éponyme. Lorsque je griffonnais mon adresse, le brave Hippolyte voyait son être résumé à une lettre : H. Mais ce n’est pas l’heure pour les embarras orthographiques. Aujourd’hui on se poste dans un nouveau spot qui envoie : Hippolyte.

hippolyte

Avec sa belle gueule il a tout d’une icone de timbre-poste © Hippolyte

hippolyte restaurant lyon

hippolyte marc bonneton lyon

restaurant hippolyte lyon 3

décoration hippolyte lyon restaurant

restaurant lyon hippolyte

ceviche restaurant hippolyte lyon

Ceviche (pas assez équilibré avec trop d’agrumes mais la cuisine est en train de se régler) et pisco sour (cocktail péruvien à base de pisco, l’alcool typique) – 7 €

boeuf mariné asiatique restaurant hippolyte lyon

Bœuf mariné à l’asiatique (très bon et copieux !) – 8 €

cocktails restaurant hippolyte lyon

restaurant hippolyte lyon

« C’est pas moi c’est les chicken wings ! »

burger hippolyte lyon

Coup de cœur pour le burger ! Charolais 140 g, sauce cheddar (homemade), coleslaw, pommes de terre – 14 €

rosé daft pink

restaurant hippolyte lyon 2

assiette fromages hippolyte lyon

Assiette de fromages : mozza, comté, rigotte de Condrieu et saint-marcellin – 15 €

cocktail clover club hippolyte lyon

Mon cocktail préféré : le russian clover, une variante du clover club

mojito 500 cocktail hippolyte lyon

Le mojito 500

tote bag restaurant hippolyte

Chers lecteurs,

Je prends le clavier aujourd’hui pour vous faire part d’une nouvelle adresse qui enchantera vos soirées comme vos palais. Le Tout-Lyon s’y presse déjà et plonge dans l’esprit casual et friendly d’un véritable bistrot new-yorkais. Plus besoin de traverser l’Atlantique pour s’affranchir d’un quotidien insipide. On goûte ici, si ce n’est au rêve américain, à une piquante ambiance pittoresque. Du sol au plafond on s’y croirait et pour cause, bon nombre d’objets chinés made in USA trouvent une seconde vieillesse dans ce décor plus vrai que jamais.

Pour peu que vous soyez entourés d’une bande de potes vous piocherez dans les différents starters qui ouvrent l’appétit. Crush pour le bœuf mariné à l’asiatique. A must eat ! Et parce que personne n’oserait mettre un pied à NYC sans bouloter un burger, celui d’Hippolyte mettra tout le monde d’accord. Même votre copain récalcitrant qui ne commande jamais de burger parce-que-les-burgers-au-resto-ça-sert-à-rien (toute ressemblance avec une personne existant réellement n’est pas fortuite du tout…). Avec ça, la carte des drinks se chargera de shaker votre soirée au son de rocks bien balancés. Pisco sour ou Negroni, laissez-vous guider par les pairings suggérés par le boss Marc Bonneton (L’Antiquaire, Redwood, Butcher, Butcher Brother).

En fin de soirée, je ne saurais que trop vous conseiller de faire un crochet par Chicago. Pas de panique, c’est la porte juste à côté. Prenez place au bar de l’Antiquaire et commandez un mojito 500. Le mojito pas mojito qui vous fera oublier tous les autres mojitos #truestory.

Après tout ça, si vous avez suivi mes conseils à la lettre, vous aurez du mal à l’orthographier ce pauvre Hippolyte. Mais peu importe la leçon pourvu qu’on ait l’ivresse.

Marjorie, votre dévouée prédatrice affamée

Hippolyte – 22, rue Hippolyte Flandrin 69001 Lyon – Ouvert du mardi au samedi de 18h30 à 23h30 (service tardif) – 04 78 27 75 59 (ils ne prennent pas les réservations) – Page Facebook

2 commentaires

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page