Adresses à Lyon

Substrat, bistrot & produits de la cueillette à Lyon

J’aurais pu attendre quelques jours avant de vous parler de ce restaurant. J’aurais pu mais surtout j’aurais dû vu la masse de travail que j’ai devant moi. Oui mais qu’est-ce que c’est chiant d’être raisonnable ! L’envie de vous servir ce nouveau resto tout beau tout chaud sur un plateau était plus forte que tout ! Et puis une bonne adresse n’attend pas, merde !

substrat1

substrat4

 A droite : des champignons cultivés sur place (tout en haut) !

substrat2

Maquereaux fumés de St Honoré, pommes de terre

susbtrat3

A gauche : pâtes langues d’oiseaux crémeuses, huîtres Isigny pochées aux algues wakamé, bonite séchée. A droite : petit caillé de vache, crumble aux graines de tournesol, miel et huile d’olive.

Tout commence alors que j’attends quelques minutes dans ma voiture, en face du restaurant, que ma copine se pointe pour le déjeuner. A peine le temps de m’impatienter que la serveuse traverse la rue, un verre de blanc à la main « venez avec nous boire un coup, vous n’allez pas rester là dans votre véhicule !! ». C’est ce qu’on appelle du service aux petits oignons ! Autant vous dire que je ne me suis pas faite prier très longtemps, ni une ni deux, me voilà dans ce superbe intérieur pour m’en jeter un par dessus la cravate.

Minute apprends des mots avec Marjo. Le substrat c’est quoi ? C’est un terme utilisé en botanique principalement pour désigner un support où les végétaux peuvent se développer. Un nom qui prend ici tout son sens puisque le chef, Hubert, cultive lui-même quelques champignons dans le resto (cf photo).

Passons au plus excitant : l’assiette. Ahhh ce maquereau, je l’ai trouvé orgasmiquement bon. Sur le moment, je n’ai pas prêté d’importance à sa provenance. C’est en écrivant ces quelques lignes que j’ai percuté ! Il vient de mon producteur d’huîtres chéri : Ismaël de la maison St Honoré. Avec pareil goût, il ne pouvait pas venir d’ailleurs ce maquereau ! Quant au plat… Comment vous dire ?! Prendre des pâtes au resto, c’est le truc auquel je ne me risque jamais. Mais là, l’intitulé a suscité l’intérêt de mes papilles. Si le plat semble basique sur la photo, c’est parce que vous ne voyez pas cette bonite séchée qui s’agite comme des petites ailes d’oiseaux. Effet surprise garanti ! Et elle persiste (la surprise) jusqu’au goût et la texture vraiment parfaits.

Mon petit doigt (et surtout mon palais) me dit que c’est LA nouvelle adresse néobistrot de cette fin d’année ! Ne tardez pas à y aller ;)

Substrat – 7, rue Pailleron – 69004 Lyon – 04 78 29 14 93 – http://substrat-restaurant.com

Menu EPD : 28€, formule déj à 17€.

7 commentaires

  • forestier says:

    super resto incontournable a lyon faite le detour par la croix rousse ;la surprise , la creativitée est dans l’assiette; tres jolie cadre nous nous y sentons tres bien

  • CAZENAVE PATRICK says:

    SUPER…
    A découvrir d’urgence, la formule déjeuner est intéressante (17 €), bonne maîtrise des cuissons, du choix des produits et généreux avec les lamelles de truffe d’automne blanche…Vin au verre à prix raisonnable et original,comme un Mourvèdre de chez P-U-R > Production Unique Rebelle de Cyril Alonzo & Florian Looze… Accueil souriant et décor de bon goût.

  • clairettededie69 says:

    ya trop de bonnes adresses et de bonnes choses à manger à Lyon…
    je vais finir obèse…

  • Desmeules says:

    Les Potes and Rollmops seront en visite au Substrat bientôt et on se réjouit! Et vous êtes vous plutôt barbe ou moustaches?

  • Wayne says:

    Cette verrière stylée aménagée pour y faire pousser des champignons… Cette cuisine inventive et sophistiquée. Le Substrat est une très belle table à Lyon !

  • geoffrey says:

    assez decevant … déséquilibre sur le sucré salé … sur cuisson pour le poisson …
    par contre la cuisson des viandes est parfaite …
    Car des vin classique …

    j’irais tester pour le brunch tt de meme …

  • Craperi says:

    Il y avait un moment que je voulais tester ce restaurant.
    Le lieu avait l’air très sympa, la carte attirante.
    C’est avec ma compagne dans le 9ème mois de sa grossesse que nous y sommes allés ce lundi.
    Jolie déco, ambiance agréable.
    Nous commandons et pour la boisson je demande une carafe d’eau. On nous amène une carafe de 75 cl.
    Après le plat principal, la serveuse vient desservir et ne prend pas la carafe vide mais la déplace sur un coin de la table et ne nous la remplace pas.
    J’en demande donc une nouvelle lors de la commande de nos desserts. Je m’entends répondre que la première carafe était comprise dans le menu mais que la carafe supplémentaire est facturée 1€50. C’est en effet de l’eau purifiée par une machine (« Fresh »). Je réponds que de l’eau du robinet ira très bien. Ils n’ent ont pas ! Stupéfait je laisse échapper un « vous plaisantez ? »
    Par principe je refuse la carafe supplémentaire, ma compagne ayant sa bouteille d’Hepar pour elle dans son sac.
    Un peu plus tard la serveuse nous offre une carafe d’eau en s’adressant à ma compagne : « je ne voudrais pas que vous ayez un malaise parce que votre mari ne veut pas payer 1€50 ».
    Je ne relève pas par égard pour ma compagne qui ne supporte pas les tensions en public.
    Conclusion, se faire traiter de pingre alors que c’est eux qui font payer l’eau ça ne passe pas.
    Et c’est bien dommage car nous avons bien mangé.
    Mieux vaut traverser la rue et aller chez Saveurs de PY , où vous mangerez mieux (cuisine plus inventive, gustative ment meilleure et avec beaucoup plus de travail), pourrez boire autant d’eau que vous le souhaitez et pour 2€ de moins le menu complet ou la formule 2 plats au déjeuner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page