Adresses ici et là

Le jardin des plumes à Giverny (Normandie)

Heureusement qu’il en reste à découvrir des adresses comme ça. De celles qui vous chavirent et laissent un doux souvenir. C’est sûr, les choses se présentaient plutôt bien, faiblement influencée (oui bon, ok, fortement influencée) par la jolie critique de mon Saint-François. A y repenser, cette adresse me fait l’effet de la chanson de Björk It’s oh so quiet. On arrive dans un endroit paisible, silencieux, emprunt de douceur et de délicatesse. On se presse sur le petit chemin qui mène à cette grosse baraque anglo-normande, vite, vite qu’on aille se lover à l’intérieur ! Lorsque l’on rentre, la musique s’emballe, la déco en jette, c’est sacrément stylé ! Et quand les plats arrivent… C’est le WAOUUUUUH crié, bien barré, assuré et assumé.

Mais, au fait, quel rapport ce petit nom, mon cher Jardin des plumes ? Parce qu’ici point de duvet accroché aux arbres… Jardin des plumes en référence à la Mare aux oiseaux (l’autre établissement du maître des lieux), à la passion de la chasse d’Eric Guérin (le chef) et aux édredons où l’on vient s’effondrer pour une nuit bien douillette.

jardin des plumes 9

jardin des plumes 1

jardin des plumes 2

jardin des plumes 13

jardin des plumes 3

jardin des plumes 4

Mise en bouche : joue de boeuf

jardin des plumes 5

Burrata, thé Lapsang-Souchong, canard fumé, champignons confits

jardin des plumes 6

Encornets grillés, chorizo et pois chiches, vinaigrette passion et chorizo

jardin des plumes 7

Saint-jacques poêlées, mousseline de panais

jardin des plumes 8

Filet de barbue, jus et copeaux de vieux parmesan

jardin des plumes 10

Pluma, fondant de céleri, polenta grillée et jus de cochon

jardin des plumes 11

Goyave, litchi, fruit de la passion et poivre long

jardin des plumes 12

Ananas rôti à la badiane, dacquoise coco, fenouil

« Mais tu as fait le déplacement de Lyon, juste pour cette table ? » s’interroge l’un de mes amis, hier soir au téléphone. Non je ne suis pas allée en Normandie juste pour cette table. Mais après tout et surtout après coup, pourquoi pas. Ce petit coin à 3 pas des jardins de Monet est un havre de bonheur, mon vrai coup de coeur de ce début de printemps. Conquise par les propositions, les associations qui se font écho à merveille, le travail très très poussé sur chaque assiette, la précision des cuissons, les jus toujours très à propos, les couleurs pétillantes, le sommelier qui sait manier humour et professionnalisme, le service en salle discret et attentif… Sans oublier le petit clin d’oeil facétieux : la serveuse cache des petites plumes au bout de ses oreilles… C’est le détail pas si futile, sacrément subtil, ajoutant encore un peu plus de charme et d’harmonie à ce formidable moment passé en ces lieux somptueux.

1, rue du Milieu – 27620 Giverny (1 heure de Paris) – Tél : +33 (0)2 32 54 26 35 – www.lejardindesplumes.fr

2 commentaires

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page